L'Institut et les académies de province

Voorkant
Hachette, 1879 - 386 pagina's
0 Recensies
Reviews worden niet geverifieerd, maar Google checkt wel op nepcontent en verwijdert zulke content als die wordt gevonden.
 

Wat mensen zeggen - Een review schrijven

We hebben geen reviews gevonden op de gebruikelijke plaatsen.

Geselecteerde pagina's

Overige edities - Alles bekijken

Veelvoorkomende woorden en zinsdelen

Populaire passages

Pagina 282 - ... par laquelle, connaissant la force et les actions du feu, de l'eau, de l'air, des astres, des cieux et de tous les autres corps qui nous environnent, aussi distinctement que nous connaissons les divers métiers de nos artisans, nous les pourrions employer en même façon à tous les usages auxquels ils sont propres et ainsi nous rendre comme maîtres et possesseurs de la nature.
Pagina 142 - Discours de Napoléon sur les vérités et les sentiments qu'il importe le plus d'inculquer aux hommes pour leur bonheur...
Pagina 137 - La lin de cette épître toucha vivement l'assemblée ; car comment échapper à l'impression des monvemens de la nature? Mais le transport s'accrut, et les larmes coulèrent de tous les yeux , lorsqu'on nous levant après la séance , dans l'émotion d'un si doux sentiment, on vit les deux amis s'avancer l'un vers l'autre , se tendre les mains et s'embrasser.
Pagina 140 - Le dernier de ces mémoires, le n° 15, n'arrêtera pas longtemps les regards des commissaires: c'est peut-être l'ouvrage d'un homme sensible; mais il est trop mal ordonné, trop disparate, trop décousu et trop mal écrit pour fixer l'attention...
Pagina 359 - C'est ainsi que l'Académie qui se formait à Paris, entrait déjà en commerce de découvertes avec les académies étrangères. Rien ne peut être plus utile que cette communication, non seulement parce que les esprits ont besoin de s'enrichir des vues les uns des autres, mais encore parce que différents pays ont différentes commodités et différents avantages pour les sciences. La nature se montre diversement aux divers habitants du monde, elle fournit aux uns des sujets de réflexion qui manquent...
Pagina 336 - Dictionnaire hi&toriqve; l'Académie prendrait là ses éléments sur le vif. Tant de mots dépareillés, barbouillés, méconnaissables , errant à travers le langage comme des mots sans aveu , le glossaire patois fournirait sur-lechamp de quoi leur constituer une famille , rétablir leur vraie physionomie, et les remettre dans le monde sur le pied d'honnêtes et légitimes citoyens du vocabulaire , sur le pied de leur naissance , avec restitution de leur antique apanage. Les écrivains du moyenâge...
Pagina 58 - Ajoutez que ces deux corps étant sujets de deux princes différents, ne pourraient se confondre ensemble sans jalousie de leurs supérieurs et sans violer le serment qu'ils leur ont fait de n'avoir point d'autre dépendance. Mais quand ces puissantes causes n'empêcheraient pas l'effet de votre désir du côté du Saint-Siège, il y en a une du côté de la France ; car l'institut de la compagnie, que vous avez vu...
Pagina 154 - Il est destiné : 1° à perfectionner les sciences et les arts par des recherches non interrompues, par la publication des découvertes, par la correspondance avec les sociétés savantes et étrangères ; 2° à suivre, conformément aux lois et arrêtés du Directoire exécutif, les travaux scientifiques et littéraires qui auront pour objet l'utilité générale et la gloire de la République.
Pagina 43 - DES REGISTRES DE L'ACADÉMIE FRANÇAISE. DU 2 OCTOBRE 1692. ' M. l'évèque delNismes a proposé de mettre l'Académie de Nismes , dont il est le protecteur , dans l'alliance de la Compagnie , comme celle d'Arles. On a reçu la proposition comme l'on devait , venant d'un confrère dont elle reçoit tant d'honneur , et il a été ordonné que les députés de cette Compagnie , venant dans la nôtre , seront assis au bout de la table , et qu'ils seront reçus à l'entrée de la première salle où...
Pagina 162 - ... ré«ponses deviendra, pour la société qui les a formulées, un monument «glorieux; pour les sciences, un document original; pour la province, «une source abondante de poésie, de patriotisme, de lumière et de vie. «Cherchez ce qu'ont produit, depuis qu'elles existent, les différentes «académies de province, vous verrez qu'elles n'ont moissonné que dans «ce cercle, et que tout ce qu'elles ont semé au delà n'a pas levé.

Bibliografische gegevens