L'Orient grec et l'Occident latin: L'Église de 681 à 1071

Voorkant
Editions du Cerf, 25 nov. 2016 - 464 pagina's
0 Recensies
Ce troisième volume de la série « L'Église dans l'histoire » retrace l'avènement de l'Église depuis la fin du VIe concile oecuménique (681) jusqu'à la bataille de Manzikert (1071). Bien que, à cette époque, l'« Orient grec » et l'« Occident latin » deviennent des entités distinctes, l'auteur les analyse en parallèle, observant leurs points de convergence et de conflit et notant les évolutions à l'intérieur de l'Église tout entière, plutôt que d'offrir une explication simpliste du schisme qui allait diviser la chrétienté. Couvrant des événements qui sont, pour certains, spécifiques à chaque partie la controverse iconoclaste en Orient et l'essor de l'Empire carolingien en Occident , ou partagés pour d'autres la réforme monastique, la renaissance et la mission , l'auteur dresse un portrait de deux civilisations chrétiennes qui, en dépit de leurs points communs, sombrent de plus en plus dans une incompréhension mutuelle. Malgré de curieux synchronismes entre l'Orient et l'Occident, le père Louth montre comment deux chemins ont divergé d'une route autrefois commune et comment l'orthodoxie byzantine a défini l'Orient grec par rapport à l'Occident latin en termes théologiques, religieux, culturels et politiques.

Wat mensen zeggen - Een review schrijven

We hebben geen reviews gevonden op de gebruikelijke plaatsen.

Overige edities - Alles weergeven

Over de auteur (2016)

Le père Andrew Louth est prêtre de l'Église orthodoxe russe en Grande-Bretagne. Bien connu pour ses nombreuses publications patristiques dans le monde anglophone, il a été, de 1996 à 2008, professeur de patristique et d'études byzantines à l'université de Durham. Il assure maintenant la direction de la série « L'Église dans l'histoire ». Ce livre est son premier ouvrage traduit en français.

Bibliografische gegevens