Mémoires inédits de Madame la comtesse de Genlis: sur le dix-huitième siècle et la Révolution française

Voorkant
 

Wat mensen zeggen - Een review schrijven

We hebben geen reviews gevonden op de gebruikelijke plaatsen.

Geselecteerde pagina's

Overige edities - Alles weergeven

Veelvoorkomende woorden en zinsdelen

Populaire passages

Pagina 241 - D'Ulysse fugitif semblaient suivre la trace , Elle croit voir encor son volage héros ; Et , cette illusion soulageant sa disgrâce , Elle le rappelle en ces mots...
Pagina 100 - True happiness is of a retired nature, and an enemy to pomp and noise; it arises, in the first place, from the enjoyment of one's self; and, in the next, from the friendship and conversation of a few select companions; it loves shade and solitude, and naturally haunts groves and fountains, fields and meadows; in short, it feels...
Pagina 138 - Ne parler jamais qu'à propos Est un rare et grand avantage : Le silence est l'esprit des sots, Et l'une des vertus du sage.
Pagina 247 - Au milieu de tout ce tumulte, je fus frappée de la ligure triste et consternée du suisse du château , qui considérait ce spectacle avec le plus grand chagrin. Je fis part de ma remarque au prieur, qui me dit que cet homme regrettait cette cage parce qu'il la faisait voir aux étrangers. M. le duc de Chartres donna dix louis à ce suisse, en lui disant qu'au lieu de montrer à l'avenir la cage aux voyageurs il leur montrerait la place qu'elle occupait, et que cette vue leur serait sûrement plus...
Pagina 312 - J'ai soixante-seize ans, et je sors à peine d'une grande maladie qui a traité fort mal mon corps et mon âme pendant six semaines. M. Pigalle doit, dit-on, venir modeler mon visage; mais, madame, il faudrait que j'eusse un visage ; on en devinerait à peine la place. Mes yeux sont enfoncés de trois pouces, mes joues sont du vieux parchemin mal collé sur des os qui ne tiennent à rien.
Pagina 311 - Necker était une personne vertueuse , calme , sèche et compassée , sans imagmation ; elle avait pris de ses liaisons avec M. Thomas un langage emphatique qui contrastait singulièrement avec la froideur de ses sentiments et de ses manières ; elle était étudiée en tout ; elle se composait un rôle pour toutes les situations , pour le monde et pour le commerce intime de la vie; elle le dit elle-même dans ses Souvenirs. Elle y donne des règles sur la manière dont on doit causer tête à tête...
Pagina 311 - Necker sur les passions et sur l'amour. La solitude de sa chambre et de bons livres auraient mieux valu pour elle. Elle apprit à parler vite et beaucoup sans réfléchir, et c'est ainsi qu'elle a écrit. Elle eut fort peu d'instruction, n'approfondit rien ; elle a mis dans ses ouvrages non le résultat de souvenirs de bonnes lectures, mais un nombre infini de réminiscences de conversations incohérentes.
Pagina 282 - ... côté de moi, et enfin ne s'occuper que de moi , ce qui lui donne l'air niais d'un petit garçon qui n'ose pas s'éloigner une minute de son mentor. D'ailleurs toutes ces préférences exclusives sont importunes et ne constituent pas la véritable amitié ; ce ne sont point ces petites démonstrations qui la fortifient : il faut laisser les caresses et ces manières aux femmelettes. La confiance, l'estime, les procédés soutenus, l'inviolable fidélité , voilà ce qui nourrit l'amitié.
Pagina 111 - Lafare, de l'ingénieux Lamothe, de madame de Staal, dont j'aime tant l'esprit, et elle me promit de me montrer une autre fois plusieurs petits manuscrits et beaucoup de lettres de l'impératrice de Russie. Madame du...
Pagina 273 - ... services, vous feriez mille tracasseries. On ne peut avoir de sûreté dans la société , quand on est ou bavard, ou moqueur, ou médisant, parce que le bavard, afin de parler, dit mille choses inconsidérées et compromet tout le monde ; que le moqueur , pour faire une mauvaise plaisanterie, fait souvent des méchancetés et des indiscrétions; et que le médisant répète le mal qu'il sait des autres...

Bibliografische gegevens