Le prince de Condé

Voorkant
Le Breton, 1739 - 198 pagina's

Vanuit het boek

Wat mensen zeggen - Een review schrijven

We hebben geen reviews gevonden op de gebruikelijke plaatsen.

Geselecteerde pagina's

Overige edities - Alles weergeven

Veelvoorkomende woorden en zinsdelen

Populaire passages

Pagina 82 - On ne peut rien voir de plus coupable que vous. Ceux qui par un véritable zèle pour le roi, vous ont rendu si criminel, étaient honnêtes gens et incapables d'être subornés.
Pagina 7 - Cloud , elle pria un Page de la Reine de lui faire trou'ver une ligne à quelque prix que ce fût; & de l'attendre...
Pagina 140 - Ah ! Madame, au nom de ce que vous avez de plus cher au monde, de votre gloire, de votre avenir, faites tout pour sauver votre époux; l'ombre de Marie-Thérèse vous l'ordonne!...
Pagina 91 - Je vais dire une chofe incroyable , & cependant c'eft une vérité conftante ; ce Prince avoit tant de penchant à être amoureux qu'il le devint même après qu'on lui eût prononcé un Arrêt de mort. Je ne crois pas qu'il y ait aucun exemple qu'on ait jamais fi mal pris fon tems pour aimer. Dans l'incertitude où il étoit de ce qui arriveroit de la maladie de François II. il avoit quelquefois regardé la Lettre qu'il avoit...
Pagina 1 - ... de réfifter à la moindre attaque de l'amour. Un Prince de Condé (c'eft aflez de prononcer ce nom, pour -dire un grand homme) eût été le plus heureux Prince de fon fiécle, fi cette paflion J.
Pagina 57 - L'unique chagrin qu'ils avoient,venoit de ce que tout le monde étoit couché, & de ce qu'ils étoient obligés d'attendre que le jour fût venu pour aller publier ce qu'ils fçavoient.
Pagina 149 - ... & même du Prince de Condé, quoiqu'ennemi , qui ne put s'empêcher de donner des marques de fa douleur, quand on lui apprit cette malheureufe nouvelle.
Pagina 192 - L'Amiral lui ayant fait dire qu'il avoit befoin de fa préfence, il vint au .galop àfonfecours, & combattit avec tant de valeur , que malgré l'inégalité des forces, il le dégagea du péril où il étoit, & attira fur lui toute la fureur des Catholiques. A la fin ne pouvant plus tenir contre un fi grand nombre...
Pagina 16 - PRTNCB <jue ce pouvoir être. 1l defcendit feulement du Louvre pour le lire avec moins d'inquiétude, & à la clarté d'une lanterne qui étoit au bas de l'Efcalier ; il trouva qu'il contenoit ces mot?.

Bibliografische gegevens