Histoire générale de la Belgique, Volume 1

Voorkant
 

Wat mensen zeggen - Een review schrijven

We hebben geen reviews gevonden op de gebruikelijke plaatsen.

Geselecteerde pagina's

Overige edities - Alles weergeven

Veelvoorkomende woorden en zinsdelen

Populaire passages

Pagina 235 - Fol. i88, verso, édit. d'Anvers, i5Gi. » sur peine de la teste, de parler l'un à l'autre en » langue belgienne, au moins des matières qui » touchoient les affaires de la chose publique. » II est triste que Jean Lemaire ne nomme pas ses garants. Le génie étonnant qui a transporté l'histoire au milieu de la fiction, afin de rendre celle-là plus fidèle et plus vivante , a commis...
Pagina 4 - Ambianiéns, les Vermandois et les Rémois. Les Nerviens » s'étendaient donc dans le Cambrésis, le Hainaut et la partie du » Brabant et de la Flandre où sont les villes de Bruxelles et...
Pagina 172 - Que toute la Gaule était en armes, que les Germains avaient passé le Rhin, que les quartiers de César et de ses lieutenants éiaient attaques, g Ils annoncent en outre la mort de Sabinus. Ils montre»!
Pagina 70 - ... le titre de rois; que l'administration générale était confiée à un sénat chargé des grands intérêts de l'état, et qu'il y avait des administrations locales, établies dans les districts ou cantons, pour rendre la justice et régler les intérêts des particuliers (i).
Pagina 185 - CKS. lib. (ic 3 et 6 sonne contre les Ménapiens. Les ponts qu'il pratiqua sur l'Escaut, lui facilitèrent l'entrée dans le pays avec d'autant moins d'embarras et de résistance, que les Ménapiens , n'ayant pas eu le temps d'assembler des troupes , ne purent empêcher les Romains de les poursuivre dans leurs forêts. L'armée romaine, divisée en trois corps, marquait tous ses pas par l'incendie et la dévastation ; et la lueur de l'embrasement qui consumait un village, annonçait au village voisin...
Pagina 315 - Germanie qu'un si petit canal (£) qu'il ne paraissait plus y avoir de séparation entre les deux terres. Tutor passa aussi le Rhin avec Classicus et cent treize sénateurs trévires , parmi lesquels se trouvait Alpinus...
Pagina 375 - Romains , se formèrent à leur discipline et à leur tactique , qui furent comme les instrumens dont ils se servirent pour renverser le colosse dont ils avaient été les soutiens et les appuis. Les rapports intimes qu'ils avaient avec les Romains, leur avaient découvert d'ailleurs l'état d'affaiblissement où était l'empire , sourdement miné par ses discordes intestines et entraîné par son propre poids. Les empereurs...
Pagina 237 - C'était en brûlant vifs vingt centurions , prélude affreux ! qu'ils s'étaient engagés à cette guerre; d'avance, et de concert, ils s'étaient partagé le butin , tant ils comptaient sur la victoire! Les Chérusques avaient choisi les chevaux, les Suèves l'or et l'argent, les Sicambres les prisonniers. Mais leur espoir fut confondu. Drusus , vainqueur , les distribua ou les vendit eux-mêmes avec leurs chevaux, leurs troupeaux et leurs colliers. En outre, pour garder ces provinces, il plaça...
Pagina 234 - ... chives, de tous les écrits et de tous les monumens les » noms vulgaires etc. , » il eut au contraire soin , comme nous l'apprend S. Augustin, qu'il y eut partout plus de truchmans qu'il n'en fallait, pour entretenir i , cap.
Pagina 315 - ... des Bataves. Il prend ce qui pouvait s'emporter, met le feu au reste, et se retire dans l'île ; il savait que nous manquions de bateaux pour faire un pont, et qu'il était impossible à des Romains de passer autrement. Il fit plus ; il détruisit la digue que Drusus avait fait construire. Le Rhin, que sa pente naturelle précipite vers les Gaules, ne trouvant plus l'obstacle qui l'arrêtait, se reversa de ce côté * ; et le fleuve, ainsi chassé de son lit, ne laissa plus entre l'île et la...

Bibliografische gegevens