Pagina-afbeeldingen
PDF
[graphic][merged small]

DE

TOUTES LES MAISONS NOBLES RECONNUES DE LA BELGIQUE

PAR

CH. POPLIMONT

Chevalier de l'ordre des SS. Maurice et Lazare, auteur de la Noblesse Belge, de la
Belgique depuis 1830, des lettres sur la Campagne d'Italie de 1859, etc.

[graphic][ocr errors]

LA

BELGIQUEHÉRALDIQUE

Paul Philippe Alphonse Gustave, Cheyalier De Saint Charles, né à Bruxelles, le 26 janvier 1800, colonel d'artillerie en retraite, obtint de Sa Majesté le roi Léopold lQt, par arrêté du 14 février 1843, des lettres patentes de noblesse et le titr« de chevalier, transmissible par ordre de primogéniture.

[graphic]

SAINT CHARLES.

Dx fiBLI : au pal de gueules, chargés de trois chevrons d'or.

LA. BELGIQUE HÉRALDIQUE, X.

SAINT GENOIS.

di Gueules : au sautoir d'azur, bordé d'argent, chargé de cinq quintofeuilles du même, boutonnées d'or. Couronne : de comte ou baron, suivant le titre. Cinm : une quintefeuille de l'écu entre u» vol a l'antique d'argent et d'aeur.

Cette famille ancienne, distinguée dans la noblesse nationale et dans les sciences, est originaire du Hainaut et tire son nom du village de Saint Genois, situé entre Tournai et Courtrai.

La filiation -de cette famille remonte à la seconde moitié du XVe siècle. Toutefois, Saint Genois florissait déjà deux siècles auparavant. Dans un acte du mois de février i301, revètu de la signature de Jean, comte de Hainaut, Jean de Saint Genois est qualifié « monseigneur Jehan de Saint Genois, chevalier; » son fils, Jean de Saint Genois, mort en 1363, pèlerin de Jérusalem, épousa Colombe des Marets, veuve de Jean d'Avesnes; en 1399, la fille de Catherine de Saint Genois et de Roland d'Oisy fut reçue au chapitre de Denain.

I. Simon, Baron De Saint Genois Et Du Saint Empire, par lettres patentes de l'empereur Frédéric V de l'an 1464, chevalier, seigneur de Clérieux, d'Escanaffle, de Haudion, de Petit Hollay, mort en 1474, chevalier, chambellan et maître d'hôtel de Louis XI, ambassadeur de Louis XI en Angleterre, grand prévôt de Tournai , épousa Marie de Goy, fille d'Arnould, chevalier, demt un fils, Arnould, qui suit, II.

« VorigeDoorgaan »