Images de page
PDF
ePub
[ocr errors]

de Brésimaët, d'une ancienne et illustre famille, qui donna des bourg- mestres à la ville de Liége, dès 1342, et dont la dernière titūlaire fut Anne Marie de Prez de Barchon, dame de Mianoye, femme d'Erard, baron de Voorst, famille éteinte à son tour dans celle des barons de

Tollet, des marquis de Prié et des barons de Mettecoven. teji - H. Lambert Amand VAN DEN STEEN, mort le 22 septembre 1969, chanoine de la collégiale de Saint Jean l'Evangéliste, à Liége, membre du tribunal de l'officialité, chanoine comte, grand écolâtre de la tropole de Cologne, sous Ferdinand, duc de Bavière, prince évèque de Liége, archevêque électeur de Cologne, prévôt des collégiales de Saint Georges, à Hougaerde, et de Saint Jean, à Hoxhem.

Les seize quartiers de Lambert Amand van den Steen sont déposés au Dôme de Cologne : DE GAND VILAIN VAN DEN STEEN d'Eechaute de Wal Hornes S'Deckers

Holde Zolder de Brońchorst de Geunetis DES URSİNÁ A CAMPO"1"*** 3803s de Talmont de Fize

de Panhuys ORSINE : NET 915

Massini -, de Hure fi de Germéau

de XI. LAMBERT AMAND, BARON VAN DEN STEEN ET DE Saive, seigneur de Saive, Sainte Anne, Termoigne,' l’Albia, la Forlie de Faime et du Ban de Celles, mort à son hotel, à Liége, le 26 'octobre 1669, membre du conseil privé, puis du conseil intime d'État et des conférences d'Ernest et de Ferdinand, ducs de Ba

ber vière, princes évêques de Liége, archevêques électeurs de Cologne en 1623, échevin, le 18 octobre 1623, de la souveraine haute cour de justice de la ville et principauté de Liége, duché de Bouillon, marquisat de Franchimont, comte de Loóz et de Hornes par lettres patentes du prince Ferdinand de Bavière et sur preuves, rigoureuses, exposées pendant six semaines, selon l'usage,zaux observations du publiez trouvées- valites et immaeulées, reçues et admises à l'unanimité des suffrages et certifiées, quant à la noble origine et à la position seigneuriale du titulaire, par de nombreux témoins d'un grandage et de haut rang, venus du auché de Brabant, du comité de Flandre et principalement des seigneuries de Lombeek, Leeuw et Denierfeeuw toestand

Les services que Lambert Amand, baron van den Steen et de Saive, rendit aux princes évèques de Liége, dans les hautes et importantes fonctions dont il était investi, furent célébrés dans un poëme en vers du vieux barde liégeois de Hayons.

Ministre du prince évèque Maximilien F'enri, duc de Bavière, archevêque électeur de Cologne, premier échevin de la principauté et grand conservateur de la Bulle d'or, dans les dernières années de sa vie. Lambert Amand van den Steen épousa, le 14 février 1614, Marguerite de Navéa Hosdain, née à Liége dans l'hôtel de ses oncles maternels, les tréfonciers d'Enckevort, neveux du cardinal d'Enckevort, dernière titulaire de son nom, seur d'un frère unique, Rupert de Navéa Hosdain, reçue, en 1626, au grand chapitre de la cathédrale de Liége, fille de Jean de Navea Hosdain, chevalier du Saint Empire Romain, des libres barons de Hosdain, hauts voués héréditaires du Ban d'Amay, grands baillis du comté de Moha, etc., et de Catherine Marie de Pars de Surlet de Chockier, de la famille des chevaliers et barons de Pars de Surlet de Chockier, connue à Liége depuis l'an 1200.

Le premier auteur connu de la lignée de Navéa Hosdain fut Daniel, chevalier de Hosdain, grand bailli de Moha, vivant en 1390. Marguerite de Navea Hosdain, morte le 18 janvier 1669, et inhumée près de son époux, avec épitaphe et quartiers, dans le caveau des Navea Hosdain et d'Enckevort, à leur chapelle de l'église de Saint Adalbert, près de Saint Jean, à Liége, fit, avec son mari, un testament conjonctif, le 10 avril 1665, et lui donna six enfants, savoir :

A. François, qui suit, XII, après son frère Charles Amand.

B. Amand Jean VAN DEN STEEN DE SAIVE, mort le 12 février 1673, et inhumé dans le mausolée de son oncle, Rupert de Navéa Hosdain, au vieux cheur de la cathédrale de Saint Lambert, près de l'endroit où saint Lambert reçut la couronne du martyre.

Chanoine tréfoncier au grand chapitre noble de la cathédrale de Saint Lambert, en 1639, sous le règne de Ferdinand, duc de Bavière,

prince évêque de Liége, et sur preuves de seize quartiers exposés pendant six semaines à l'observation du public, Amand Jean van den Steen fut encore chanoine du chapitre d'Aix la Chapelle, membre de l'État primaire, conseiller intime du prince évêque de Liége, son garde des sceaux en sa sérénissime cour allodiale, abbé de l'église collégiale et archidiaconale, en 1647, ainsi que du chapitre de Saint Georges et Sainte Ode, à Amay, archidiacre de Thiange, la Neuville, Fize Fontaine, Ampsin et la Sarthe. En 1651, en qualité de prélat assistant, il officia au sacre de Maximilien Henri, duc de Bavière, prince évèque de Liége, sacré archevêque électeur de Cologne par le ponce Flavio Ghiggi qui, en 1655, fut élu pape sous le nom d'Alexandre VII.

Il testa le 24 mai 1670. En 1671, il demanda et obtint pour son coadjuteur à l'abbatialité d'Amay son cousin et ami René François de Sluze, l'un des plus célèbres théologiens, physiciens mathématiciens du xviie siècle, frère de Jean Gualtère de Sluze, cardinal secrétaire des brefs de Sa Sainteté.

C. Anne Marie, épousa, le 16 février 1641, Edmond, baron van der Heyden à Blisia, libre baron du Saint Empire, seigneur de Grâces, Montignée, Loye et Berleur, pair de la principauté et évèché de Liége, grand et souverain bailli des rives de la Meuse, haut voué de Sireel, conseiller privé du prince évêque Maximilien Henri de Bavière, en sa souveraine cour féodale, hourgmestre de Liége de 1658 à 1663 et

1668.

Ils fondèrent la branche de van der Heyden à Blisia, éteinte dans les barons de Joncis, de Kersbeek, d'Eynatten, de Beaudequin de Peuthy, comtes d'Albon. Ces familles prouvèrent les quartiers de noblesse de van der Heyden à Blisia et van den Steen, aux chapitres de Bochorst, Mettelen, Nottulen, Asbeek, Honholt et Moustier.

D. Hubert vẠN DEN STEEN DE SAive, chanoine gradué à Cologne, chanoine du Capitole à Cologne, chanoine comte et grand prévôt de la métropole de Cologne, prouva les mêmes quartiers de noblesse que son frère Jean, ci dessus.

E. Charles Amand, qui suit, XII.

F. Giles Albert Servais VAN DEN STEEN DE SAIVE, chanoine de la collégiale de Saint Martin, à Liége, chevalier de métropole de Saint Martin de Tours, mort le 27 juillet 1700.

[ocr errors]

Cavalerie foto

Ea- XII. CHARLES AMAND VAN DEN STEEN DE SAIVE, seigneur de Thiange, Gié, Ponten, Márais, Goteilles, épousa, zle 28 octobre 1651, Anne Marie Catherine, baronne de Miněkwitz et du Saint Empire 'Romain, dame de Thiange, dont les trente deux quartiers de noblesse furent reçus à

recusoa" l'ordre Teutonique, ainsi qu'au

chapitre impérial de Thorn, de l'illustré et ancienne famille des comtes et barons de Minckwitz, établis successivement en Autriche, en Moravie, au Pays Bas,

Bas, en Saxe, en Russię, ori ginaire du cercle de Bunzlauw, en Bohème, où se voit encore l'antique château féodal de Minckwitzenbourg, fondée, suivant la traduction, par Inkwi, chef de tribu destanciens Germains, déjà célèbre et puissante aux tournois de Goettingen, en 1119, éta de Bamberg, den 1362. v. 1. iyi 10:54 29715:43 Enly 2 M,'!." 29. Après une longue succession d'illustres aïeux, c'est å lå lignée saxonne qu'appartiennent le général baron de Minckwitz, ministre

ce du roi de Saxe, son enxoyé extraordinaire et ministre plénipotentiaire à Berlin, ainsi que le baron W. de Minckwitz, conseiller intime, grand chambellan et grand maitre de la maison de la reine de Saxe. A la branche de Moravie appartient teld maréchal

lieutenant, comte e et baron de Minckwitz, in1674 Anne Marie Catherine, baronne de Minckwitz et du Saint Empire Romain, etc., était fille de Jean Jérôme, baron de Minckwitz et du Saint Empire Romain, seigneur de Schleiff, capitaine lieutenant de cavalerie au service de Sa Majesté mi périale et Royale Apostolique, et de Catherine de Pafånt de Berlo, fille d'André de Palant, seigneur de By ét dé-Bierloz, du conseií de guerre et mestre

e de camp de caval ét d'Anne Alexandrine nas on our blottiob 34005519 de Berlo de Fontenoy.

este 25 tio bolje Charles Amand van den Steen de Saive eut de son mariage trois enfants, savoir :

Il X ,102 in Sun 2100 3 - A. Anne Marguerite, dame Thiange, de Ponton, de Goteilles, morte sans enfants, épousa ="#40fe-49 décembre 1676, don Juan Guynaldo, marquis de Nuvolara y Aigremonte, fils de don Juan Diego Hiero

pétite

[ocr errors]

nymo Juan, marquis de Nuvolara y Aigremonte, et de Marie, baronne d'Oest d'Eynatten; 2o Robert Philippe, baron, puis comte d'Arschot Schoonhoven, seigneur de Wanrode, Chantraine, Lantremange, veuf de Caroline Eugénié, comtesse de Borghgrave d'Altena, membre de l'état noble de l'évêché et principauté de Liége. Sur peuves de trente deux quartiers, fils de Jean, baron d'Arschot Schoon

hoven, seingneur de Lantremange, et d'Anne Charlotte de Saint Fonstaine, dame de Chantraine et de Geneffe..! --] B. Lambert François VAN DEN STEEN DE SAIVE, épousa Marie Anne de

Hodeige, morte sans enfants, le 20 novembre 1890, dont les huit quartiers de noblesse furent déposés en la souveraine cour féodale, d'une grande et ancienne famille, possédant la charge de hauts voués héré. ditaires de Bolvemont, reçue à l'ordre de Malte en 1550 et dont les preuves furent faites sur présentation de huit quartiers, au grand

conseil du prince évèque, le 10 avril 1731. DEL

Elle était fille de Henri Jean, chevalier de Hodeige et du Saint Empire Romain, et de Marie Sophie de la Vaux Renard. SMITH anc. Ferdinand Lambert, qui suit, XIII.

Bartholde

[ocr errors]

** XHI FERDINAND LAMBERT VAN DEN STEEN DE SAIVE épousa Louise Marie Gatherine, baronne de Lanne de Fischermont, dont quatre enfants, savoir :

A. Jean Baptiste Guynalde VAN DEN STEEN, épousa Catherine Pétronille de Surlet de Chockier, dont il'n'eut pas d'enfants.

B. Lambert Amand François VAN DEN Steen, souverain grand mayeur de la ville, de Huy, mort sans enfants, épousa Catherine Wilhelmine Sophie, baronne de Swicker Grindunfingen von Hufingen, chanoinesse d'Honholtz au bailliage de Sassenberg, fille de Rudolphe, baron de Swicker Grindelfingen von Hüfingen, grand maréchal oberstabelmeyster de la principauté de Sultzbach, et de Sophie, comtesse de Boos de Waldeck. track of er 129,

13:24

religieuse bénédictine au Val Saint Victor.

IT'S OVER 4h San D. Lambertine Louise Caroline, chanoinesse à Lens.

C. Marie Haber

Hubertine Lambertine,

[ocr errors]
« PrécédentContinuer »