Images de page
PDF
ePub

Anne de Glymes, fille de Philippe de Glymes, seigneur et baron de Grimberghe, et de Jeanne de Hamal d'Ederen.

Il eut du second lit douze enfants, savoir :

A. Philippe Adrien de SPANGEN, seigneur de Spangen et de S'Gravenmoer qu'il aliéna, armé chevalier à Dortrecht, par les mains de Maximilien, roi des Romains, en 1486, mort en 1529, et inhumé à Schiedam, eut deux filles naturelles.

B. Engelbert DE SPANGEN, mort en 1550, et inhumé à l'église de Saint Bertin , à Saint Omer, avec épitaphe, abbé de l'abbaye de Saint Bertin, à Saint Omer.

C. Corneille, qui suit, XI.

D. Gaspard DE SPANGEN, gouverneur de Breda, mort sans alliance, laissant trois båtards, et inhumé dans la Grande Église, à Breda, légua, par testament du 28 mars 1553, tous ses biens à Corneille de Spången,

son frère.

E. Antoine DE SPANGEN, religieux de l'abbaye de Saint Bernard, près d'Anvers.

F. Marguerite, morte sans enfants, épousa Jean van Ranst, chevalier, seigneur de Hautain, de Redeghem et de Morsele.

G. Stéphanie, épousa le seigneur de Schatellaire et de Villier en Savoie, maître d'hôtel du duc de Savoie, gouverneur des Pays Bas.

H. Élisabeth, chanoinesse de Sainte Waudru, à Mons, qui résigna sa prébende et son titre en faveur de sa seur Mathilde de Spangen, épousa, Henri de Hemricourt, seigneur de Willersies et du Mont Saint Aldegonde, écuyer, maitre d'hôtel de la reine de Hongrie, prévôt et bailli de Binchu, mort à Binche, fils de Henri, seigneur de Willersies, et de Catherine de Bloys.

1. Marie, chanoinesse du chapitre noble de Saint Vaudru, à Mons, à l'âge de neuf ans, remplacée, à cause de son jeune âge, pour le serment d'usage, par Louis de Merode, seigneur de Trélon. Elle fut reçue solennellement au chapitre, le 15 novembre 1487, par les dames clanoinesses Marie de Bousies de Vertaing, Landrade de Praet, Marguerite de Lannoy, Jeanne et Marguerite de Bousies de Vertaing, Marguerite de Mastaing, Claire de Gavre, Yolande do Fresin, Yolande de Brede

[ocr errors]

rode, Marguerite et Jeanne de Pract, Silylle de Trazegnies, Jacqueline de Jauche Mastaing,

J. Mathilde, chanoinesse du mème chapitre, par résignation de sa seur Elisabeth, reçue solennellement, le 17 septembre 1498, par les chanoinesses de Verta ng, de Pract, de Lannoy, de Mastaing, de Fresin, de Brederode, de Spangen et de Barbançon.

K. Anne, cbanoine:sc du chapitre noble de Nivelles.
L. Jossine, religieuse à l'abbaye noble de Loosduyen.

[ocr errors]

XI. CORNEILLE DE SPANGEN, seigneur de Spangen, de Nach, tegael, de Mockenbroeck, après la mort de son frère Philippe, seigneur de Ter List, par relief fait le 1er décemhre 1536, à la cour féodale de Brabant, seigneur de Berckel, par.achat fait au comte d'Egmond, le 28 décembre 1528, seigneur de Nachtegael, etc., mort au château de Ter List, près d'Anvers, le 31 mai 1539, et inhumé au couvent du Val Sainte Marguerite, devant le máitre aiitel, bailli de Rotterdam et de Schiedam en 1530, conseiller à la cour de la Haye, échevin d'Anvers en 1533, 1535, 1540, 1542, 1546, 1548, 1549, 1551, premier bourgmestre d'Anvers en 1534, 1536, 1538, 1539, 1541, 1547, chargé comme bourgmestre, par lettres patentes du ser juillet 1542, et par serment prêté à Bruxelles, entre les mains de la gouvernante, le 8 juillet 1542, de défendre Anvers lors du soulèvement de Martin van Rossem, il obtint de l'empereur Charles Quint, en récompence de ses services, une pension annuelle de deux cents livres de gros, par lettres patentes signées à Bruxelles, le 1er juin 1549.

Il épousa, à Anvers, le 21 juin 1529, Marie de Liere d'Immerseel, dont sept enfants, savoir :

A. Marie, dame de Stesșin, née le 29 septembre 1530, morte le 2 février 1558, épousa le 9 février 1550, Jean de Berlo, comte de Hozémont.

B. Jacqueline, née à Berg op Zoom, le 11 avril 1532, morte à Anvers, le 14 septembre 1594, et inhumée à Notre Dame, dans le caveau de la

B. Corneille Josse, fondateur des branches existantes des comtes de Spangen Uytternesse.

C. Assuère Henri, BARON DE SPANGEN D'UYTTERNESSE, COMTE DE SPANGEN D’UYTTERNESSE, par lettres patentes de Sa Majesté Catholique, le roi Charles II, en date de 1698, né le 24 décembre 1611, cornette au régiment de cavalerie du colonel Almelo, en 1665, capitaine au régiment du colonel van der Laen, au service des états généraux des Provinces Unies de Hollande, en 1671, prit une part glorieuse au siége de Naerden, en septembre 1673. Il épousa : 1° à Middelbourg, Zélande, le 10 avril 1674, Marie Gabrielle van der Goes, morte le 25 janvier 1675, fille de Marcellis van der Goes, seigneur de Nieuvliet, et d'Agathe Magnus; 2° le fer octobre 1679, Adrienne Yobelaer.

D. Charles, qui suit, XV.

E. Anne Catherine, née le 30 août 1652, reçue carmélite déchaussée, à Louvain, le jour du Saint Sacrement de l'an 1672.

F. François Philibert DE SPANGEN, né le 16 juin 1657, et inhumé avec sa femme dans la Grande Église de Groninghe, capitaine au scrvice des états généraux des Provinces Unies de Hollande, épousa Maric de Mepsche, dont un fils mort sans alliance et une fille :

Anne, morte vers 1755, épousa Philippe Louis François Joseph, baron de Spangen et de Herent, son parent, ci-dessous.

XV. CHARLES, COMTE DE SPANGEN D’UYTTERNESSE, titre transmissible à tous ses hoirs et successeurs, sans distinction de sexe, par lettres patentes de Sa Majesté Catholique, le roi Charles II, datées de Madrid, le fer décembre 1686, d'abord baron de Spangen d'Uytternesse, à titre héréditaire, né le 8 août 1649, mort à Anvers, le 14 novembre 1701 : épousa : 1° le 13 juin 1683, Justine Adrienne de la Torre, morte sans enfants, à Anvers, le 31 août 1689; 2° avec dispenses de la cour de Rome, en date du 1er mars 1694, Hélène Thérèse Philippine de Spangen, dame de Herent, du Vieux et Nouveau Wassenaer, sa parente, ci-dessous.

Il eut du second lit quatre enfants, savoir :

-

A. Marie Justine Henriette Josèphe Victoire , née à Anvers,
LA BELGIQUE HÉRALDIQUE, X.

9

24 mai 1696, chanoinesse du chapitre noble de Sainte Gertrude, à Nivelles, par réception du 26 décembre 1703 et installation du 17 janvier 1704, conjointement avec sa seur cadette Claire Louise Cornélie, par la comtesse de Noyelles, abbesse et princesse de Nivelles, et les quatre dames chanoinesses doyennes du chapitre, en présence de tous les parents des jeunes récipiendaires, épousa Philippe Joseph, comte de Glymes de Hollebeke et du Saint Empire Romain, fils de Philippe Eugène, comte de Glymes de Hollebeke et du Saint Empire Romain, vicomte de la Wastinne, et de Marie Virginie del Rosso. Elle aliéna, étant veuve, en 1756, la vicomté de la Wastinne à Albert de Piermans, seigneur de la Flècherie, qui fit le relief de la vicomté, par devant la cour féodale de Brabant, le 26 avril 1756.

B. Charles François Joseph Gilbert, COMTE DE SPANGEN D'UYTTERNESSE, né à Anvers, le 28 janvier 1699, et baptisé à Saint Jacques, mort sans alliance, à Bruxelles, le 8 janvier 1749. Dernier hoir mâle de la branche ainée, il institua pour légataire universel, Charles François Pierre, comte et baron de Spangen d’Uytternesse, son cousin, ci-dessous.

C. Hélène Catherine Françoise Dominique, née à Anvers, le 8 février 1700, morte à Louvain, et inhumée à Anvers.

D. Claire Louise Cornélie, morte à Namur, le 28 février 1779, reçue chanoinesse au chapitre noble de Sainte Gertrude, à Nivelles, en même temps que sa seur aînée Marie Justine Henriette Josèphe Victoire, ci-dessus, épousa, le 16 décembre 1729, Paul Alphonse, comte de Berlo, seigneur de Saint Martin.

XV. PHILIPPE JACQUES, BARON DE SPANGEN D'UYTTERNESSE, seigneur de Spangen, de Baudries, né le 24 décembre 1635, mort le 29 octobre 1685, épousa : 1° le 18 février 1662, Philippine Marie de Wassenaer, dame de Nieukop, de Noorden et d’Achtienhoven, morte le 10 mars 1673, et inhumée à l'église de Saint Pierre, à Leyde, fille d'Albert, baron de Wassenaer, seigneur d’Alkemade, commandeur de l'ordre Teutonique à Catwyk et

?

Leyde; 2° le 16 août 1677, Marguerite Hélène de la Torre, dame de Thol et de Middelharnas, morte au Thol, près de Leyde, le 17 mars 1680, et inhumée à Leyde, dans la sépulture de la maison de Wassenaer.

Il eut du premier lit neuf enfants, savoir :

A. Henri DE SPANGEN, né à Leyde, .c 2 mars 1663, mort en nissan', ct inhumé à Utrecht.

B. Cornélie Marie, née à Leyde, le 17 mars 1664, épousa, le 22 novembre 1683, Charles de la Torre, seigneur de Valkenisse, de Tho. et de Middelharnas, fils de François de la Torre, seigneur de Valkenisse, et d'Isabelle Adrienne Boisot.

C. Albertine Agnès, née à Leyde, le 3 juin 1665, morte le 28 février 1669, et inhumée à l'église de Saint Pierre, à Leyde.

D. Cornélie Anne, née à Leyde, le 24 novembre 1666, morte à Leyde, le 5 février 1667, et inhumée à l'église de Saint Pierre, à Leyde.

E. Philippe Chrétien BARON DE SPANGEN, seigneur de Nieukop, de Noorden et d'Achtienhoven, par relief du 3 novembre 1674, seigaeur de Spangen, de Baudries, etc., né à Leyde, le 24 décembre 1067, mort sans alliance, le 18 novembre 1690.

F. Gérarda Jacqueline, née au château de Ter Does, près de Leyde, le 3 mars 1669, morte le 14 décembre 1669.

G. Charlotte Esther, née le 21 juillet 1671, morte en naissant. H. Isabelle Esther, née le 5 mars 1673, morte le 20 juillet 1673.

I. Albert Assuère de SPANGEN, frère jumeau d'Isabelle Esther, niort le 30 septembre 1674.

Comtes do Spangen d'Uytternesse,

XV. CORNEILLE JUSTE, BARON DE SPANGEN, né le 30 obtobre 1638, mort le 22 août 1694, et inhumé avec sa femme à Brecht, dit Saint Job in t' Goor, cornette au régiment de Soutelandt, au

« PrécédentContinuer »