Images de page
PDF
ePub
[graphic]

frères, don Garci Fernandez Maurique dans son

A. Rodrigo Alvarez, qui suit, Il. B. Pedro de LA SERNA, commandeur de l'ordre de Saint Jacques, acexpédition, en 1408, contre les Maures qui troublaient les pèlerins de Saint Jacques de Compostelle.

C. Gonzalez de la Serna, se distingua dans la guerre que le roi Jean II eut à soutenir contre le roi maure de Grenade , il fut un des premiers qui escaladèrent la ville d'Antequerra, il prit une grande part à la défaite de l'armée maure devant Setueil, Ronda et Zarabia, ainsi qu'à la réduction de ces places.

II, RODRIGO ALVAREZ DE LA SERNA, majordome (maestre sala) du palais de la reine dona Maria, première femme de Juan II, roi de Castille, épousa Mayor de Velasco, fille du seigneur de Cerbera, dont deux enfants, savoir :

A. Hernando Lopez, qui suit, III.

B. Guttierez DE LA SERNA, påge de l'infant don Ferdinand en 1460, et lui resta fidèlement attaché lorsqu'il monta sur le trône sous le nom de Ferdinand le Catholique (Ferdinand V).

III. HERNANDO LOPEZ DE LA SERNA, qui accorda,,en sa qualité de chef de la maison, à don Juan Ruiz de la Serna et à ses descendants, l'autorisation de porter les armes de la Serna sans brisure, épousa Ramirez de la Serna, dont deux enfants, savoir :

A. Rodrigo Lopez, qui suit, IV.

B. Gonzalez Lopez DE LA SERNA, fondateur de la branche des Serna de Maciutos, épousa Maria de Padilla, dont une fille unique :

Constancia DE LA SERNA, héritière universelle des majorats et autres biens délaissés par ses parents, épousa, à Villaherreros, Garcia de Valverde, alfere de la compagnie des hommes d'armes de don Rodrigo de Mendoza, comte de Castro, dont deux filles, entre autres, Francisca, l'ainée, qui, d'après la coutume d'Espagne et à cause des majorats apportés par sa mère, conserva le nom de Serna, et, à défaut d'héritier' mâle, le transmit à sa fille aînée avec tous lebiens, droits et priviléges qu'elle tenait de la ligne maternelle.

IV. RODRIGO LOPEZ DE LA SERNA épousa dona Garcia... dont deux enfants, savoir : A. Hernando Garcia, qui suit, V.

LA BELGIQUE HÉRALDIQUE, X.

7

B. N. DE LA SERNA , épousa N. de Alvarado, dont plusieurs enfants, entre autres, Magdalena, qui épousa don Luis de Alvarado.

V. HERNANDO GARCIA DE LA SERNA épousa dona Juana Sainz de Alvarado, fille de Juan et de Maria Sainz de Nadal, femme en secondes noces de don Ruiz de Bolivar, qui, par son testament de l'année 1531 , fonda, dans la ville de Colindres, un majorat dit de Bolivar, aujourd'hui la propriété de la maison de la Serna, dont plusieurs enfants, entre autres, Pedro, qui suit, VI.

VI. PEDRO DE LA SERNA ALVARADO épousa dona Catalina del Hoyo, dont un fils, Juan, qui suit, VII.

VII. JUAN DE LA SERNA DEL Hoyo, né en 1592, épousa à Colindres, dona Francisca de Alvarado, fille de Juan et de Maria de Alvarado, sa cousine germaine, dont quatre enfants, savoir :

A. Juan, qui suit, VIII.
B. Juan Celedonio DE LA SERNA ALVARADO.

C. Francisco DE LA SERNA ALVARADO, épousa dona Maria de la Serna Puerta, fille de N. de la Serna et de Margarita de Rosillo y Bolivar,

D. Maria,

VIII. JUAN DE LA SERNA ALVARADO, né à Colindres, en 1625 contador major de la Cruzada, épousa Magdalena de Alvarado, fille de Luis et de Maria Anna de Puerta , dont trois enfants, savoir : A. Juan Francisco, qui suit, IX. B. Luisa Antonia, sans alliance. C. Maria Magdalena, épousa don Pedro de la Umada.

IX. JUAN FRANCISCO DE LA SERNA ALVARADO, né à Colindres, en 1658, épousa, à Colindres, en 1680, dona Maria Antonia Gil de la Redonda, fille de Nicolas Gil de la Redonda Bolivar, lieutenant général de la seigneurie de Biscaye, et d'Angela de Velasco, de l'illustre famille de ce nom , dont trois enfants, savoir :

A. Juan Francisco, qui suit, X.

B. Francisca, sans alliance,
C. Maria Concepcion, sans alliance.

X. JUAN FRANCISCO DE LA SERNA GIL DE LA REDONDA, né à Colindres, en 1695, épousa, à Colindres, en 1723, dona Josepha de Reygadas, fille de Mateo et de Francisca de Aguero, dont deux enfants, savoir :

A. Sébastian, qui suit, XI.
B. Teresa, épousa don Miguel Suarez de la Vega.

XI. SÉBASTIAN DE LA SERNA REYGADAS, né en 1725, mort en 1774, épousa, à Colindres, en 1746, Anna Isabel de Santander, morte en 1811, fille de Simon, seigneur de Hordiarbois, Hainaut, secrétaire et conseiller du roi, commissaire ordonnateur des gardes du corps, etc., mort en 1737, et de Juana de Rada, sa femme du second lit, morte en 1760, dont cinq enfants, savoir :

A. Fernando Felipe DE LA SERNA SANTANDER, COMTE DE LA LAGUNA DE TERMINOS, titre de Castille, par prise de possession juridique.

Le titre et le majorat annexé avaient échu en héritage à Juan Francisco de la Serna Gil de la Redonda, par la mort sans hoirs du dernier enfant d'Antonio de Layseca, con parent.

Né le 26 mai 1748, mort sans alliance, à Madrid, le 14 octobre 1824, Fernando Felipe de la Serna Santander fut premier official de don Pedro de Zevallos, vice roi du Pérou, directeur général des postes d'Espagne, membre de l'académie royale de Madrid, commandeur de l'ordre de Charles III., etc.

B. Carlos Antonio, qui suit, XII.

C. Antonio Francisco DE LA SERNA SANTANDER, né à Colindres, le 2 septembre 1758, mort à Laredo, le 23 janvier 1847, épousa, à Laredo, dona Francisca Gomez Santander, dont postérité.

D. Rita Maria Isabel, née le 3 juillet 1762, morte à Colindres, le 30 avril 1838, épousa don Juan de Somarriba Martinez.

E. Mateo Antonio DE LA SERNA SANTANDER, né le 21 septembre 1768, mort sans alliance, à Madrid, le 20 septembre 1832, occupa plusieurs postes diplomatiques,

XII. CARLOS ANTONIO DE LA SERNA SANTANDER, né le 1er février 1751, mort à Bruxelles, le 23 novembre 1813, conservateur de la bibliothèque de la ville de Bruxelles et l'un des plus savants bibliographes de son temps, directeur des hospices de Bruxelles, administrateur du prytanée français, membre du conseil municipal de Bruxelles et du conseil général du département de la Dyle, épousa, le 24 août 1803, Catherine Baert, morte le 1er septembre 1819, dont trois enfants, savoir :

A. Marie Anne, née le 7 juillet 1804.
B. Pierre Ferdinand, qui suit, XIII.
C. Constance, née le 6 octobre 1809.

XIII. PIERRE FERDINAND DE LA SERNA, COMTE DE LA LAGUNA DX TERMINOS, par héritage de son oncle don Fernando Felipe de la Serna Santander et par diplôme de Leurs Majestés la reine Isabelle et le roi Léopold Jer, né à Bruxelles, le 16 novembre 1806, épousa, à Bruges, le 10 juillet 1838, Julie Marie Josèphe van Damme, née le 21 juin 1819, fille de François Joseph Antoine et de Julienne Marie Gilliodts, dont huit enfants, savoir :

A. Charles Ferdinand Marie DE LA SERNA, né à Bruges, le 2 août 1839.

B. Louis de Gonzague Antoine Ferdinand Marie DE LA SERNA, né à Bruges, le 4 avril 1841.

C. Alphonse Joseph Stanislas Dominique Ferdinand Marie DE LA SERNA, né à Bruges, le 28 avril 1842.

D. Marie Colette Eulalie Philomène Josèphe Ferdinande , née à Bruges, le 2 septembre 1843.

E. Ferdinand Louis François d'Assise Joseph Marie DE LA SERNA, né à Bruges, le 6 septembre 1845.

F. Claire Thérèse Philomène Josèphe Marie, née à Bruges, le 23 juillet 1847.

G. Xavier Joachim Jean de la Croix Dominique Antoine Pierre Raphaël Joseph Ferdinand Marie DE LA SERNA, né au château de Hodiarbois, le 22 septembre 1849.

H. Thérèse Marie Josèphe Gabrielle Antoinette Caroline, née à Bruges, le 26 mars 1852.

SIRAUT.

DJ HUBULH : å l'ancre d'or brochante sur une balance du même; ao chef tiercé en pal : au premier de gueules à la muraille crénelée d'argent; au deuxième d'or à trois fusées d'azur accolées en fasce ; au troisième de sable au miroir d'or dans lequel se mire , en se tortillant, on serpent d'argent, Cor. RONNB: de baron. SUPPORTS : deux lions au naturel, lampassés de gueules.

DBVISS : Spes ox Justitia,

I. JEAN LIEVEN SIRAUT épousa, à Braine le Comte, Anne Adrienne Dubois, dont plusieurs enfants, entre autres un fils, Gilles Joseph, qui suit, II.

II. GILLES JOSEPH SIRAUT, né à Braine le Comte, le 31 octobre 1746, avocat au conseil souverain du Hainaut, échevin de la ville de Mons, membre des anciens états du Hainaut, épousa, à Mons, le 24 juin 1783, Henriette Françoise Josèphe Tondeur, dont plusieurs enfants, entre autres deux fils, savoir :

A. Dominique Nicolas Joseph, qui suit, Ill.

B. Emmanuel Gabriel Antoine SIRAUT, mort à Mons, le 21 août 1859, à l'âge de soixante sept ans.

7

III. DOMINIQUE NICOLAS JOSEPH, BARON SIRAUT, par lettres patentes de Sa Majesté le roi Léopold Jer, en date du 10 avril 1847, né à Mons, le 10 avril 1787, mort à Mons, le 9 avril 1849, avocat, bourgmestre de Mons, sénateur, officier de l'ordre de Léopold, épousa, à Mons, le 26 septembre 1816, Euphrosine Joséphine Désirée Nicaise, fille de Philippe Joseph et de Françoise

« PrécédentContinuer »