Collection des mémoires relatifs à l'histoire de France: ... [sér. 1] t. 1-52, 1819-26; [sér. 2]

Voorkant
Claude Bernard Petitot, Petitot (M., Claude-Bernard), Alexandre Petitot, Louis-Jean-Nicolas Monmerqué
Foucault, 1819
 

Wat mensen zeggen - Een review schrijven

We hebben geen reviews gevonden op de gebruikelijke plaatsen.

Geselecteerde pagina's

Overige edities - Alles weergeven

Veelvoorkomende woorden en zinsdelen

Populaire passages

Pagina 32 - a sapience, l'on ne peut trop honorer ; et tant que « sapience sera honorée en ce royaume , il continuera « en prospérité; mais quant déboutée y sera, il dé
Pagina 254 - Elle se soumit à l'humiliante cérémonie en usage dans ces circonstances, de remettre elle-même sa ceinture, ses clefs et sa bourse sur le cercueil de son mari , en signe de l'abandon qu'elle faisait de sa part du mobilier, qui fut vendu publiquement au profit des créanciers.
Pagina 453 - Et feurent si larges que trois hommes d'armes pouvoieut combattre tout d'un front. Si demeura à celuy siège bien quinze jours. En ces entrefaictes les Turcs ne musèrent mie : ains feirent très-grand appareil pour courir sus au roy de Hongrie. Mais ce feut si celément que oncques le Roy n'en sceut rien. Et ne scay s'il y eut trahison en ses espies , ou comment il en...
Pagina 378 - AFFIW qu'il ne soit pas celé, mais sccu de tous ceulx qui ce present livre verront et orront , par quel mouvement il a esté faict, et mis sus , il est à sçavoir que plusieurs chevaliers de grand renom et gentils-hommes vaillans, poursuivans le noble faict et hautesse des armes , lesquels ont congneu et hanté dés son enfance de tels ya et encores font le bon vaillant preux mareschal, de qui nous parlons, et ses nobles aiicestres,.
Pagina 459 - Les autres vaillans chevaliers et escuyers françois tant bien s'y portèrent que oncques nulles gens mieulx ne le feirent. Si feit le grand comte de Hongrie et tous les siens, à qui moult desplaisoit de la laide et honteuse départie que les Hongres avoient faicte. Aussi moult s'y efforcèrent tous les autres estrangers.
Pagina 387 - Si la voyoit quand il pouvoit , sans blasme d'elle. Et quand à danse ou à feste s'esbatoit, où elle feut, là nul ne le passoit de gracieuseté et de courtoisie en chanter, en danser, en rire, en parler, et en tous ses maintiens.
Pagina 137 - ... d'âme, que tu donnes à ceulx qui te « portent sur leur espaules; et qui bien à ces choses viseroit, plustost « te laisserait en la boe gésir qu'il ne te releveroit pour mectre sus son
Pagina 500 - ... de faict. Ainsi maints grands torts recepvoient, sans ce que il y eust chevalier, ne escuyer, ne gentilhomme aulcun, ne quelconque personne qui comparust pour leur droict defendre, ne qui soustint ne debatist leurs justes causes et querelles.
Pagina 433 - Boucicaut, que il le trouva que ja il s'en retournoit du susdict voyage de Prusse. Si se hasta, pour ces nouvelles, encores plus de venir ; et quand il fut approché de France , il sceut que le Roy estoit adonc au pays de Touraine. Si tourna celle part et tant erra , que il le trouva en la cité de Tours ; et vint vers luy si à point que il estoit adonc au propre hostel où il mesme estoit né , et où son pere en son vivant demeuroit.
Pagina 376 - ... en registre de livres. Et pour ce est il dict de plusieurs vaillans trespassez , de qui les noms et bontez sont mis en memoire , que ils ne sont pas morts , ains vivent , c'est...

Bibliografische gegevens