(Dés)équilibres: L'informatisation du travail social en justice

Voorkant
Primento, 20 dec. 2013 - 262 pagina's
0 Recensies
Les assistants de justice participent quotidiennement à l’accompagnement socio-judiciaire de personnes aux prises avec la justice. Comme elles, ils font l’expérience du pénal et de ses évolutions contemporaines et font face à des exigences croissantes en termes de productivité et d’efficience.

L’ouvrage aborde ce quotidien professionnel par le prisme de l’informatisation.

En s’appuyant sur les interactions entre les travailleurs et une application informatique dont l’usage leur est imposé, il dévoile les mises en tension du travail et propose une analyse de ses déséquilibres, à travers trois questions substantielles :
- L’individualisation des prises en charge ne s’efface-t-elle pas face à la montée en puissance de la standardisation des pratiques ?
- Un contrôle des travailleurs ne s’instaure-t-il pas alors qu’on assisterait dans le même temps à une évanescence dans le contrôle des populations délinquantes ?
- L’accompagnement social ne devient-il pas plus formel que substantiel ?

Ce sont donc les travailleurs qui sont au coeur de l’ouvrage, eux qui façonnent jour après jour de nouvelles manières d’agir professionnellement.
 

Wat mensen zeggen - Een review schrijven

We hebben geen reviews gevonden op de gebruikelijke plaatsen.

Geselecteerde pagina's

Inhoudsopgave

Gedeelte 1
Gedeelte 2
Gedeelte 3
Gedeelte 4
Gedeelte 5
Gedeelte 6
Gedeelte 7
Gedeelte 8
Gedeelte 12
Gedeelte 13
Gedeelte 14
Gedeelte 15
Gedeelte 16
Gedeelte 17
Gedeelte 18
Gedeelte 19

Gedeelte 9
Gedeelte 10
Gedeelte 11
Gedeelte 20
Gedeelte 21

Veelvoorkomende woorden en zinsdelen

Over de auteur (2013)

Docteure en criminologie et licenciée en droit, chargée de recherches au sein de la Direction Opérationnelle Criminologie de l’Institut National de Criminalistique et de Criminologie (INCC), membre du CRID&P, le Centre de Recherche Interdisciplinaire sur la Déviance et la Pénalité (UCL).

Professeur ordinaire à l'École de criminologie de l'Université catholique de Louvain et membre du Centre de recherche interdisciplinaire sur la déviance et la pénalité (CRID&P).

Bibliografische gegevens