Expédition dans les parties centrales de l'Amérique du Sud, de Rio de Janeiro à Lima: et de Lima au Para, Deel 5,Volume 1

Voorkant
 

Wat mensen zeggen - Een review schrijven

We hebben geen reviews gevonden op de gebruikelijke plaatsen.

Overige edities - Alles weergeven

Veelvoorkomende woorden en zinsdelen

Populaire passages

Pagina 472 - Je suis , avec un profond respect , Monsieur le Ministre , de Votre Excellence , le très humble et très obéissant serviteur.
Pagina 14 - Ce fut avec grand plaisir que je trouvai dans une maison plusieurs Indiens occupés à préparer le venin qui leur sert pour la chasse ; ils ne parurent mettre aucun mystère à leur opération. Ils avaient fait cuire pendant vingt-quatre heures dans une grande chaudière les tronçons d'une liane, puis ils ajoutèrent devant nous une matière ayant l'apparence de la mousse, mais que nous sûmes provenir d'une autre liane qu'ils avaient râpée. Ce mélange devait encore bouillir pendant le même...
Pagina 32 - L'un de ces animaux a été gardé cinq ans dans un parc à tortues ; lorsqu'on l'y mit, il était très jeune et n'avait qu'un mètre de long : pendant qu'il y avait séjourné , il avait acquis environ la moitié en sus. Cet animal se nourrit particulièrement de la plante appelée dans cette région Gamelota.
Pagina 26 - Un des tra^s les plus curieux que présentent les mœurs de ces peuples est le suivant, qui nous a été attesté par les missionnaires. Lorsqu'une femme accouche, elle est obligée de se lever aussitôt que se sont apaisées les douleurs de l'enfantement, et l'homme vient s'étendre dans son hamac, et pousse des cris déchirant?
Pagina 22 - ... du Pani ; on enlève de sa tige la première écorce, puis on la râpe avec soin, et l'on obtient le produit à apparence de mousse dont j?ai parlé en traitant des Oregones. Le Pani est plus commun dans le pays do ces derniers que le Ramou, ce qui fait qu'ils en mettent une plus grande proportion dans leur venin que les Yaguas. Depuis notre retour, M. le docteur Weddell a étudié ces deux plantes. La première appartient au genre Cocculus (C.
Pagina 185 - France comprend un jour le parti immense qu'elle peut tirer de cette belle colonie de la Guyane, qui ne doit son abandon qu'au peu de fixité des divers systèmes auxquels on a voulu la soumettre, et je suis persuadé qu'elle eût moins souffert de la plus mauvaise administration continuée avec suite, que des changements successifs dont elle a été victime.
Pagina 478 - Il semble donc que la chaleur est favorable à la mutabilité du type et au changement des formes ; et que , d'autre part , la nature , ne voulant pas que les individus subissent cette loi de progression, en ait limité la multiplication par la grande infériorité numérique du sexe chargé de la gestation. Il est cependant à remarquer que les mâles, ayant généralement un plumage plus brillant que les femelles, étaient peut-être recherchés avec plus d'avidité par...
Pagina 107 - J'ajouterai seulement un mot. En descendant la rivière des Amazones, je vis un jour près de Fonteboa un coati noir d'une énorme dimension, il appartenait à une femme indienne, à laquelle j'offris un prix très considérable pour le pays de ce curieux animal ; mais elle refusa tout en éclatant de rire. « Vos efforts sont inutiles, me dit un Indien qui était dans la cabane : c'est son mari*.
Pagina 114 - On me donna aussi à la Barra des fragments de jade qui avaient été trouvés dans le sable du rio Negro : c'étaient de petits cylindres en forme de grains de chapelet et en tout semblables à ceux que l'on rencontre souvent dans les tombes antiques du vieux monde.
Pagina 105 - Uginas, dit-il, vivent vers les sources de la rivière; les premiers sont de très petite taille, dépassant à peine cinq palmes, et les derniers ont, à ce qu'on assure, des queues, et proviennent d'un mélange des Indiens et des singes Quata (Coati). Quoi qu'il en soit, ajoute-t-il, de la cause de ce fait, je suis porté à y ajouter foi pour trois causes : 1° parce qu'il n'ya pas de raison physique qui empêche l'espèce humaine d'avoir une queue; 2° parce que beaucoup d'Indiens que j'ai interrogés...

Bibliografische gegevens