Journal de Trévoux, Volume 4

Voorkant
S.A.S, 1710
 

Wat mensen zeggen - Een review schrijven

We hebben geen reviews gevonden op de gebruikelijke plaatsen.

Geselecteerde pagina's

Inhoudsopgave

Overige edities - Alles weergeven

Veelvoorkomende woorden en zinsdelen

Populaire passages

Pagina 1173 - Ecrivains profanes et des personnes les plus illustres de leur temps, justifiée par les Citations des Auteurs originaux, avec des Notes pour éclaircir les principales difficultés de l'histoire.
Pagina 1086 - H forte , qu'on croit voir tout ce qu'on ne fait que lire ou qu'entendre : avec un livre à la main vous • êtes...
Pagina 1878 - ... pouces de haut , puis avec des arrofoirs on humecte cette chaux , laquelle faifant une forte liaifon avec le bled forme une croûte : les grains de la...
Pagina 1880 - Rolle a marquées , eft de la neceflité des conditions qu'il demande , dépendrait d'une théorie d'AIgebre , & il feroit à fouhaiter qu'il voulût bien la donner. Géométrie. Mr. de la Hire pour rendre plus générale la formation de la conchoïde, prend pour bafe une courbe quelconque, & il permet que la ligne tirée du pôle à la bafe , & celle qui va de la bafe à la conchoïde , ne foient point une même ligne droides Sciences & des beaux Arts.
Pagina 1918 - Jurieu qu'il combattoit fur plufîeurs articles. Mais comme cette dénonciation étoit anonyme , & que les Synodes regardent comme des libelles tous les écrits qui ne font point fignez , on n'eut aucun égard a celui-ci. Cependant Mr. Jurieu fe crut obligé de publier deux Apologies : l'une défend principalement fa conduite , & l'autre fa dodrine. Mr. de Beauval répliqua fous ce tître > Examen de la doftrine de Mr. furie» , pour fervir de réfonfe a, un libelle in talé, féconde Apologie de...
Pagina 1187 - L'incrédule amené à. la religion par la raifon , en quelques entretiens où l'on traite de l'alliance de la raifon avec la foi. A Paris , 1710 , in-n. Les matières traitées dans ce livre étant abftraites en eHes- mêmes, l'auteur s'eft fervi du dialogue pour les rendre p'ûs fenfibles.
Pagina 1086 - C'eftlà qu'on eft étonné de voir dans un feul homme l'âme univerfeUe de plufieurs Grands hommes , l'âme du Guerrier , l'âme du Sage , du grand Magiftrat , & de l'habile Politique. Là il s'élève, il changeai fe multiplie, & prend toutes les formes différentes du mérite & de la vertu.
Pagina 1086 - La fédition eft fi forte, qu'on croit voir tout ce » qu'on ne fait que lire ou qu'entendre. AveC »un Livre à la main, vous êtes...
Pagina 1888 - Géométrique & neceflaire pour l'ufage. Quelles dimenfions doit avoir la bafe d'une poutre que l'on tirera d'un arbre...
Pagina 1179 - A Paris, chez Jean Boudot Imprimeur ordinaire du Roi, & de l'Académie Royale des Sciences , rue St.

Bibliografische gegevens