Pagina-afbeeldingen
PDF
ePub

HISTOIRE

DES DUCS

DES COMTES DE CHAMPAGNE

[ocr errors][ocr errors][ocr errors]

DES DUCS

ET

DES COMTES DE CHAMPAGNE

Oimage qni a obtenu de l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres en tsm
le grand prix Gobert

[merged small][ocr errors][merged small]

M. H. D'ARBOIS DE JUBAINVILLE

(M
AVEC LA COLLABORATION DE M. L. PIGEOTTE

[merged small][ocr errors]

Coutances en 1285 (a), il joignait à ces dignités ecclésiastiques les fonctions de chapelain du roi de France (6), et de clerc du même souverain (c). 11 avait fait partie du parlement sous saint Louis, et avait continué d'appartenir à ce corps sous Philippe le Hardi (d). Il devint évêque de Senlis. En lui se clôt îa liste des gouverneurs de Champagne sous le règne des comtes.

Nous ferons remarquer en terminant ce paragraphe une différence essentielle qui existe entre ces gouverneurs primitifs et leurs successeurs, gouverneurs de Champagne depuis la réunion à la monarchie. Du temps des comtes, les gouverneurs, lieutenants d'un prince dont les absences n'étaient jamais que momentanées, avaient par là même des fonctions essentiellement provisoires et passagères, car le retour du prince dans ses Etats de Champagne leur enlevait immédiatement toute autorité, et ils ne pouvaient reprendre leurs fonctions qu'après son départ. Depuis la réunion à la France les fonctions de gouverneur acquirent, par l'absence continue du souverain, une permanence inconnue jusque-là.

(a) Catalogue, n° 3872; voir aussi notre tome II, p. Lxxhi, art. 163.

(b) Olim, I, 256, xn.

(«) Olim, I, 875, Xxvii.

(d) Voir les passages des Olim auxquels renvoient les notes précédentes; voir aussi le tome II du même ouvrage, p. 75, xi, et 218, Xlv.

g 2. — Receveurs.

Les finances de la Champagne paraissent avoir été administrées par les chambriers du comte jusque vers le milieu du xme siècle. Thibaut IV fut l'auteur de l'innovation qui substitua des receveurs à ces officiers. De 1240 à 1285, nous comptons dix personnages investis de ces fonctions nouvelles; mais il y en a deux sur lesquels nous appellerons tout d'abord l'attention du lecteur; ce sont : Jean, doyen de Saint-Quiriace, qui fut receveur de Champagne pendant vingt ans, de 1240 à 1260, et Renier Acorre, qui eut le même emploi sous le règne d'Henri III, le conserva probablement sous Edmond, et que des documents d'une incontestable autorité nous montrent administrant les finances de la Champagne pendant les premières années du régne de Philippe le Bel.

Nous croyons reconnaître le futur doyen de SaintQuiriace de Provins dans une charte de l'année 1229, où nous voyons Thibaut IV donner « à son cher » clerc, maître Jean de Provins, » dix arpents de pré non loin de Nogent-sur-Seine (2016). C'est en juin 1240 que nous trouvons Jean en fonctions pour la première fois : il fait un paiement pour Thibaut (2550J. Depuis cette époque jusqu'en avril 1260 nous le voyons figurer dans dix-huit actes qui constatent, soit le paiement fait par lui au nom de Thibaut IV de dettes antérieurement existantes, soit des acquisitions effectuées par lui au nom de ce prince et de Thibaut V, et quelquefois suivies de paiement

« VorigeDoorgaan »