Oeuvres complètes de Pierre de Bourdeilles ...

Voorkant
 

Wat mensen zeggen - Een review schrijven

We hebben geen reviews gevonden op de gebruikelijke plaatsen.

Geselecteerde pagina's

Overige edities - Alles weergeven

Veelvoorkomende woorden en zinsdelen

Populaire passages

Pagina 290 - L'Heptaméron des nouvelles de très illustre et très excellente princesse Marguerite de Valois, royne de Navarre, remis en son vray ordre , confus auparavant en sa première impression , et dédié à très illustre et très vertueuse princesse Jeanne , royne de Navarre, par Claude Gruget, Parisien.
Pagina 179 - Thémistocle, j'estime ccluy dire le mieux qui me loue le plus. C'est un commun vice aux femmes de se plaire aux louanges, bien que non méritées. Je blasme mon sexe en cela, et n'en voudrois tenir cette condition.
Pagina 229 - ... fin, je désire au moins, avant ma mort, avoir ce contentement que la Royne ma mère sache que j'ay eu assez de courage pour ne tomber vive entre les mains de mes ennemys, vous protestant que je n'en manqueray jamais.
Pagina 282 - Son discours étoit tel que les ambassadeurs qui parloient à elle en estoient grandement ravis et en faisoient de grands rapports à ceux de leur nation, à leur retour, dont sur ce elle en soulageoit le roy son frère, car ils l'alloient toujours trouver, après avoir fait leur principale ambassade; et bien souvent, lorsqu'il avoit de grandes affaires, les remettoit à elle, en attendant la définition et totale résolution.
Pagina 115 - Sont les plus deserts lieux. Si en quelque séjour, Soit en bois ou en prée. Soit sur l'aube du jour, Ou soit sur la vesprée, Sans cesse mon cœur sent Le regret d'un absent. Si parfois vers...
Pagina 12 - Phonoroit de telle sorte, que lui estant raporté un jour que les clercs de la basoche du Palais, et les escolliers aussi, avoient joué des jeux où ils parloient du roy, de sa court et de tous les grandz, il n'en fist autre semblant, sinon de dire qu'il falloit qu'ilz passassent leur temps, et qu'il leur permettoit qu'ils parlassent de luy et de sa court, non pourtant desreglement, mais surtout qu'ils ne parlassent de la reyne sa femme en façon' quelconque; autrement qu'il les feroit tous pendre.
Pagina 115 - Ou bien je le vois en l'eau, Comme dans un tombeau. Si je suis en repos Sommeillant sur ma couche, J'oy qu'il me tient propos, Je le sens qui me touche : En labeur, en recoy Tousjours est près de moy.
Pagina 70 - ... se fust fort mocqué de nous, et s'en fust retourné en opinion de nous tenir tous en France pour de grands gueux. Ce n'est donc pas sans une bonne et juste consideration que ceste sage et advisée Reyne fit cette despense.
Pagina 73 - Soigneuse a fait chercher les livres les plus vieux, « Hébreux , grecs et latins, traduits et à traduire : * Et par noble despense elle en a fait reluire < Le haut palais du Louvre, afin que sans danger, « Le François fût vainqueur du scavoir «straïiger.
Pagina 238 - ... demander des coups de lance pour l'amour des dames, se tenoit ferme, couvrant son artillerie jusques à ce qu'elle fust preste à tirer ; puis , faisant soudain fendre sa...