Essais philosophiques sur l'homme, ses principaux rapports et sa destinée: fondés sur l'expérience et la raison suivis d'Observations sur le beau

Voorkant
Chez Pluchart, 1822 - 408 pagina's
 

Wat mensen zeggen - Een review schrijven

We hebben geen reviews gevonden op de gebruikelijke plaatsen.

Geselecteerde pagina's

Veelvoorkomende woorden en zinsdelen

Populaire passages

Pagina 260 - S'il te reste au fond du cœur le moindre sentiment de vertu, viens, que je t'apprenne à aimer la vie. Chaque fois que tu seras tenté d'en sortir, dis en toi-même : « Que je fasse encore une bonne action avant que de mourir.
Pagina 272 - Que puis-je nier , affirmer? quels raisonnements puis-je faire sur ce que je ne puis concevoir? Je crois que l'âme survit au corps assez pour le maintien de l'ordre : qui sait si c'est assez pour durer toujours?
Pagina 332 - Que sous tes traits touchants la douleur a de charmes! Dès que le désespoir peut retrouver des larmes, A la Mélancolie il vient les confier, Pour adoucir sa peine, et non pour l'oublier.
Pagina 126 - Mais moi je vous dis : Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent ; faites du bien à ceux qui vous haïssent et priez pour ceux qui vous outragent et qui vous persécutent...
Pagina 376 - ... les fait être. Mais que devins-je un moment après quand je sentis.... la main me tremble.... un doux frémissement.... ta bouche de roses.... la bouche de Julie.... se poser, se presser sur la mienne, et mon corps serré dans tes...
Pagina 263 - Or l'Eternel Dieu avait formé l'homme de la poudre de la terre, et il avait soufflé dans ses narines une respiration de vie ; et l'homme fut fait en âme vivante.
Pagina 313 - L'âme , par la force de sa volonté , peut porter son action sur un autre être organisé; il suffit pour cela qu'elle pense fortement à lui. Alors le mouvement qu'elle imprime s'unit au mouvement imprimé par l'âme de celui sur qui elle veut agir; elle le fortifie ou le modère , en le rendant plus régulier. C'est là tout le magnétisme; il consiste dans une concentration énergique sur le malade, avec une volonté décidée de le guérir.
Pagina 194 - Ainsi, non seulement j'existe, mais il existe d'autres êtres, savoir, les objets de mes sensations ; et quand ces objets ne seraient que des idées, toujours est-il vrai que ces idées ne sont pas moi.
Pagina v - Essais philosophiques sur l'homme, ses principaux rapports et sa destinée, fondés sur l'expérience et la raison , suivis d'observations sur le beau, publiés d'après les manuscrits confiés par l'auteur, in-8°, Halle, 1818.
Pagina 194 - Mes sensations se passent en moi , puisqu'elles me font sentir mon existence ; mais leur cause m'est étrangère , puisqu'elles m'affectent malgré que j'en aie, et qu'il ne dépend de moi ni de les produire, ni de les anéantir. Je conçois donc clairement que ma sensation qui est en moi , et sa cause ou son objet qui est hors de moi, ne sont pas la même chose.

Bibliografische gegevens