Analectes pour servir à l'histoire de l'Université de Louvain

Couverture
Valinthout et Vandenzande, 1850
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 57 - ... l'intérieur enjoignant à cette administration de faire, sans aucun délai, cesser l'enseignement dans cette université, et de prendre, au surplus , toutes les mesures qui doivent assurer la conservation des propriétés mobiliaires et immobiliaires de cet établissement, il est du devoir de cette administration de s'empresser de remplir les intentions du gouvernement, et d'ordonner toutes les dispositions convenables pour y parvenir ; » Considérant qu'il existe auprès de cette université...
Page 56 - ... brumaire, il ne doit exister, dans ce département, d'autres écoles publiques que celles instituées par cette loi, et que l'Université de Louvain, qui, par sa forme et la nature des sciences qui y sont enseignées, ne peut en aucune manière être assimilée aux écoles centrales et spéciales, aurait dû à cette époque cesser ses leçons ; Considérant qu'il ne doit plus y avoir, dans toute l'étendue de la République, qu'un seul mode d'instruction publique conforme aux principes républicains,...
Page 35 - Reyne d'Allemagne, de Hongrie, de Bohême, de Dalmatie, de Croatie, d'Esclavonie, etc. Archiduchesse d'Autriche, Duchesse de Bourgogne, de Lothier, de Brabant, de Limbourg, de Luxembourg, de Gueldres, de Milan, de Stirie, de Carinthie, de Carniole, de Mantoue, de Parme et Plaisance, de Wirtemberg, de la haute et basse Silésie...
Page 65 - ... par lequel Charles le Téméraire arrêta différentes dispositions relatives à l'organisation et à renseignement académiques. On connaît le caractère ardent et impérieux de ce prince, qui regardait une remontrance comme une contradiction. La visite de...
Page 57 - ... messidor, an V ; que ces propriétés n'étant pas dans le cas d'être administrées par la direction du domaine national, il convient au moment de la suppression de l'Université , et pour empêcher qu'elles ne soient dilapidées , de prendre des mesures conservatoires ; Sur le...
Page 11 - ... south London company et celle qui est citée plus haut , consomment 32,700 voies de houille, fournissent 42,000 lampes et ont des tuyaux de 225 milles de longueur. On compte plus de 140,000 becs de gaz dans cette seule ville. Le bon Minkelers, allumant le premier en Europe l'effluve de gaz sortant de son canon de fusil , ne soupçonnait guère qu'il donnait là un rival aux astres et que la plus noire des substances devait un jour, ou si l'on aime mieux un soir , éclairer l'univers. Minkelers...
Page 98 - ... et généralement de tous ceux qui proviennent des fondations de bourses que l'on pourra découvrir dans la suite , sera rendue , autant que possible , à ceux qui ont été nommés à cet effet dans les actes de fondation ; les dispositions de ces actes seront , autant que faire se pourra, scrupuleusement observées dans tous les points ( art.
Page 21 - ... produite par la présence dans l'estomac de matières nuisibles, et, sous ce rapport, il proclame hautement l'utilité du vomitif dans le début d'un grand nombre de fièvres, médicament dont l'emploi est généralement réprouvé par Broussais, qui le considère comme nuisible et propre à augmenter l'irritation fébrile. L'expérience a depuis longtemps prononcé sur ce point en faveur de la manière de voir de l'ancien professeur de Louvain , et il n'ya pas de praticien un peu instruit de...
Page 5 - Meuse inférieure, membre or•linaire de l'académie royale des sciences et belleslettres de Bruxelles , de la première classe de l'institut royal des Pays-Bas, membre et président de la commission médicale de la province de Limbourg. Le traité de paix du 18 octobre 1748 , signé à Aixla-Chapelle , rendit Maestricht à la Hollande; mais alors, comme de nos jours, la population de cette ville n'avait pas une vive sympathie pour le gouvernement hollandais. Alors , comme aujourd'hui, les regards...
Page 59 - ... de ladite Université et de ses dépendances et pour la garde , tant des scellés que du jardin des plantes , tous concierges nécessaires. Et attendu que les biens servant de dotation pour l'instruction publique sont conservés à celle-ci par la loi du 25 messidor , an V, et que les collèges qui existent auprès de ladite Université ont de nombreuses propriétés qui ont cette destination ; Arrête que les scellés seront apposés de la même manière, sur les bibliothèques de ces collèges,...

Informations bibliographiques