Introduction à l'analyse des sciences, ou, de la génération, des fondemens, et des instrumens de nos connoissances, Volume 1

Voorkant
Bossange, Masson et Besson, 1801
 

Wat mensen zeggen - Een review schrijven

We hebben geen reviews gevonden op de gebruikelijke plaatsen.

Geselecteerde pagina's

Overige edities - Alles weergeven

Veelvoorkomende woorden en zinsdelen

Populaire passages

Pagina 183 - Zodiaque, savoir (AL le Bélier, le Taureau, les Gémeaux, le Cancer, le Lion, la Vierge, la Balance, le Scorpion, le Sagittaire, le Capricorne, le Verseau et les Poissons), l'homme a ces choses depuis la tête, c'est-à-dire depuis le Bélier, jusqu'aux pieds, qui répondent aux Poissons (2).
Pagina xi - ... privés de tout signe. En sorte qu'on a jugé les signes nécessaires, non seulement pour la communication des idées, non seulement pour combiner des idées acquises et former de nouvelles idées, mais encore pour avoir les premières idées, les idées qui sortent le plus immédiatement des sensations. Si une certaine influence des signes sur la formation des idées est une chose incontestable et avouée de tout le monde, il n'en est pas de même du degré de cette influence. Ici les esprits...
Pagina 189 - Venus, caeli subter labentia signa quae mare navigerum, quae terras frugiferentis concelebras, per te quoniam genus omne animantum concipitur visitque exortum lumina solis: te, dea, te fugiunt venti, te nubila caeli adventumque tuum, tibi suavis daedala tellus summittit flores, tibi rident aequora ponti placatumque nitet diffuso lumine caelum.
Pagina 237 - ... des honneurs que les étrangers me rendent. Je n'ai ni la vanité d'être ébloui de ces honneurs, ni l'orgueil de les dédaigner ; une ombre a le bonheur ou le malheur de voir les choses comme elles sont. Mais quand je...
Pagina 209 - C'est de là que nous vient cet art ingénieux De peindre la parole et de parler aux yeux, Et, par les traits divers de figures tracées, Donner de la couleur et du corps aux pensées.
Pagina 273 - Dans celles qui fournissent un aliment éternel aux disputes, le partage des opinions n'est-il pas un effet nécessaire de l'inexactitude des signes? 5°. Y at-il quelque moyen de corriger les signes mal faits, et de rendre toutes les sciences également susceptibles de démonstration?
Pagina xii - L'art de penser seroit-il parfait, si l'art des signes étoit porté à sa perfection? 3°. Dans les sciences où la vérité est reçue sans contestation, n'est-ce pas à la perfection des signes qu'on en est redevable? 4°. Dans celles qui fournissent un aliment éternel aux disputes, le partage des opinions n'est-il pas un effet nécessaire de l'inexactitude des signes?
Pagina x - Or on a cru voir dans les signes le moyen le plus puissant des progrès de l'esprit humain. Les premiers philosophes qui tournèrent leurs réflexions sur les caractères de l'écriture, sur les accens et les articulations de la voix, sur les mouvemens du visage, sur les gestes et les diverses attitudes du corps, ne virent dans tous ces signes que des moyens, ou établis par la nature, ou inventés par les hommes pour la communication de leurs pensées. Un examen approfondi fit voir que les signes...
Pagina xx - Les vrais fondemens de l'intelligence étant Une fois posés d'une manière aussi stable , il ne restera plus d'asile aux erreurs et aux préjugés coupés dans leur racine : on fera de la métaphysique comme on fait de la géométrie, et l'instruction et l'éducation , ( ou l'art de former, j'ai presque, dit de construire la tête et le cœur de l'homme , en donnant à l'un et à l'autre le meilleur développement possible ) pourront être assujetties à des règles simples et intelligibles pour...

Bibliografische gegevens