Femmes prix Nobel de la paix

Couverture
Avant-Propos, 2014 - 189 pages
0 Avis
Les avis ne sont pas validés, mais Google recherche et supprime les faux contenus lorsqu'ils sont identifiés
La princesse Esmeralda est partie à la rencontre des dix femmes prix Nobel de la paix. À partir de longues conversations avec chacune d’entre elles, elle trace leur parcours de vie et dresse le portrait de ces personnalités exceptionnelles. Deux Irlandaises, Mairead Corrigan et Betty Williams, lauréates en 1976, qui ont rassemblé des centaines de milliers de personnes pour mettre fin à la violence en Irlande du Nord. L’opposante birmane, Aung San Suu Kyi (1991), figure emblématique s’il en est, assignée à résidence durant quinze ans par la junte militaire de son pays et refusant de se soumettre. Rigoberta Menchú (1992), la Guatemaltèque qui révéla au monde le combat des indigènes d’Amérique centrale. Jody Williams (1997), la militante américaine qui parvint à faire interdire l’utilisation des mines antipersonnel. Shirin Ebadi, première femme à devenir juge en Iran en 1974, lauréate en 2003, inlassable défenderesse des droits des femmes et des enfants dans une société musulmane ultraconservatrice. Ellen Johnson Sirleaf, première femme élue présidente d’un pays africain et Leymah Gbowee, les deux Libériennes qui partagèrent le prix Nobel en 2011 avec la Yéménite Tawakkol Karman, pour leur lutte pacifiste en faveur de la sécurité des femmes et pour leur participation à la construction de la paix. Enfin la benjamine, Malala Yousafzai, lauréate du prix en 2014, l’écolière pakistanaise militante pour le droit à l’éducation, miraculeusement rescapée après un attentat perpétré contre elle par des talibans à la sortie de son école en 2012.

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Informations bibliographiques