Mémoire historique et littéraire sur le Collége des Trois-Langues a l'Université de Louvain (Google eBoek)

Voorkant
M. Hayez, 1856 - 425 pagina's
0 Recensies
  

Wat mensen zeggen - Een recensie schrijven

We hebben geen recensies gevonden op de gebruikelijke plaatsen.

Verwante boeken

Geselecteerde pagina's

Overige edities - Alles weergeven

Veelvoorkomende woorden en zinsdelen

Populaire passages

Pagina 288 - Positiones elementares philosophiae theorcticae, cahier in-folio. Le second de ces manuscrits, qui paraît le plus important, est le développement du premier : c'est un traité ex professa contre la philosophie empirique et sensualiste, et plus spécialement une réfutation raisonnée de la logique de Condillac; son possesseur actuel se proposait naguère de le livrer à la publicité. CHAPITRE IX. LES ÉTUDES LITTÉRAIRES ET PHILOLOGIQUES AU COLLÈGE DES TROIS-LANGUES PENDANT LE XVl ra> SIÈCLE.
Pagina 277 - VI, où il avait fait ses études en théologie, et il venait d'être élu président du collége de Divaeus, quand il succéda à Deckers dans l'enseignement de l'hébreu. De Mazière ne put se livrer que fort peu de temps à cet enseignement spécial : il entra, en octobre 1786. dans le personnel du séminaire général de Joseph II, comme professeur de théologie dogmatique 2 , et, au mois de mars 1788...
Pagina 207 - Fasli, lc, p. 508. sable d'observer en terminant cette notice biographique, que bien des fois Rescius, en examinant les sources les plus dignes d'une étude spéciale ou d'une réimpression, a attiré l'attention de ses élèves sur des auteurs d'une utilité classique. Dans une dédicace remarquable de son édition des Mémoires sur Socrate par Xénophon *, premier ouvrage grec qu'il publia dans sa propre imprimerie (septembre 1529), il déclare que, dans le vaste champ des auteurs grecs, il s'efforcera...
Pagina 177 - On est surpris de voir quelle petite place Puteanus a faite aux anciens, au texte de leurs ouvrages, dans ses élucubrations accumulées d'année en année avec une si étonnante variété de titres * ; on a lieu de remarquer aussi le nombre relativement petit des seules dissertations vraiment utiles qu'il ait prises dans le domaine des antiquités latines, et qui aient mérité d'être reproduites plus tard dans les recueils les plus vantés 2 . La vanité 1 On citerait en ce genre ses notices préliminaires...
Pagina 285 - Gendebien , Dotrenge, LP Rouillé et d'autres. Plusieurs de ceux que Heuschling eut alors pour confrères rentrèrent en même temps que lui dans l'enseignement universitaire, sous l'empire et ensuite sous le régime hollandais. pas avoir exercé souvent les fonctions attachées à ce titre; mais il continua à s'adonner courageusement à l'étude simultanée de plusieurs sciences 1 . Lorsque le roi Guillaume I er institua, en 1817, les trois Universités des provinces méridionales des Pays-Bas,...
Pagina 262 - La question de l'origine de la langue hébraïque reste indépendante des preuves acquises à l'histoire sur la formation de l'alphabet grec et des alphabets européens, et elle ne peut être tranchée en philologie que par une comparaison attentive et raisonnée des langues les plus anciennes. » Un esprit de saine critique dicte à Valère André la réfutation d'un 1 L'hébreu se partage régulièrement en dialectes...
Pagina 281 - Aulae consistorialis advocatorum. française ou seulement à l'époque de la dispersion de l'Université, en octobre 1797. Toujours est-il que Heuschling avait rapporté de l'Italie, pour l'accomplissement de sa charge, une variété et une étendue de connaissances philologiques que n'avaient point possédées depuis deux siècles ses prédécesseurs dans la même chaire. Vers le temps où l'étude du syriaque était en vogue aux Universités d'Allemagne, où JD Michaelis réimprimait le Lexique...
Pagina 286 - Si Heuschling n'a point trouvé à la nouvelle Université de Louvain de nombreux auditeurs pour toutes ces branches d'enseignement, il faut l'attribuer en partie à l'état naissant de cette institution, en partie à la faveur beaucoup plus grande dont jouissaient dans l'opinion les leçons de philologie classique données en vue des cours d'humanités, en partie aussi à l'exposition un peu confuse du penseur, qui aimait à mêler des vues philosophiques abstraites à l'exposé élémentaire de...
Pagina 167 - Api"". sur la vie et sur les écrits de Juste Lipse *, plutôt qu'il n'a jugé l'une et critiqué les autres; après son travail tout analytique et à la suite des esquisses quelquefois brillantes tracées par M. Ch. Nisard en vue d'un parallèle 2 , la place est encore ouverte dans les annales des lettres à qui dira un jour ce que fut Juste Lipse, et ce que vaut sa prodigieuse renommée. Quant à nous, dans ce chapitre, nous n'aurons en vue que de signaler en général l'action que ce grand écrivain...
Pagina 351 - L'esprit rassasié le rejette à l'instant. Qui ne sait se borner ne sut jamais écrire. Souvent la peur d'un mal nous conduit dans un pire. Un vers était trop faible , et vous le rendez dur ; J'évite d'être long , et je deviens obscur. L'un n'est point trop fardé ; mais sa muse est trop nue ; L'autre a peur de ramper , il se perd dans la nue.

Bibliografische gegevens